Grand Prix de Pau Historique 2017 – Reportage

Bonjour à tous !

Si vous rêvez du Grand Prix de Monaco sans réel espoir de vous y rendre, courrez au prochain Grand Prix de Pau Historique. Vous ne serez pas déçus ! Le circuit de Pau-Ville est bien à la France ce que le circuit de Monaco est à … Monaco.
D’ailleurs les pilotes venus du monde entier ne s’y trompent pas : c’est un véritable challenge de rouler sur un circuit en ville et celui de Pau n’échappent pas à la règle. Peu d’échappatoires, des trottoirs tranchants, des rails de sécurité omniprésents prêts à accueillir les plus maladroits ou les plus malchanceux, c’est aussi cela le Grand Prix de Pau Historique.
Autant dire que les vainqueurs du week-end méritent toutes les louanges aussi bien que ceux qui ont réussi à passer sous le drapeau à damiers !
J’aimerais faire part de mon coup de cœur particulier pour la catégorie des F2. Ces voitures étaient l’antichambre de la F1 et bon nombre de pilotes ont continué à courir en F2 alors qu’ils étaient des champions confirmés en F1, voir champion du monde comme Jim Clark.

Ces autos sont un régal à voir et entendre rouler. Certains pilotes tels que Luciano Arnold adopte un look rétro (combinaison blanche, petites chaussures en cuir, casquette à la Stewart) et d’autres comme Daniel Pyett ont une gestuelle qui ajoute au plaisir des yeux. Pour les amoureux de cette époque de la course automobile, c’est le frisson garanti !
Rendez-vous au Grand Prix de France Historique à Magny-Cours les 1er et 2 juillet ou nous retrouverons ces F2 mais également un plateau de F1 exceptionnel!

Mais grâce à Jacques Furet revivons toutes les péripéties de ce week-end de courses en terre béarnaise.
Suite de l’article « Grand Prix de Pau Historique 2017 – Reportage »

Historic Tour 2017 – Dijon – le reportage

Bonjour à tous !

Il est peu de dire que ce week-end de courses à Dijon fût copieusement arrosé. Mais nous ne pouvons que féliciter les pilotes de l’Historic Tour qui ont ignoré les intempéries pour offrir au public des empoignades de toute beauté ! Il fallait avoir un gros coeur pour se lancer sur le circuit vallonné de Dijon-Prenois complètement détrempé. Des Grand Prix de F1 ont été neutralisés pour moins que ça …

Si dans certaines catégories les vainqueurs du Castellet ont bien confirmé leur performance (Antoine Robert, Matthieu Châteaux, Franck Morel), la lutte s’annoncent intense pour d’autres. Je pense particulièrement au Trophée Lotus dans lequel Xavier Jacquet et Pascal Métayer se sont rendus coup pour coup. En Formule Ford Kent, Lionel Robert et Nicolas Beloou ont remporté chacun une course et détrôné Gislain Genecand qui avait fait le grand chelem au Castellet.

Mais grâce à Jacques Furet, revenons en détails sur cette 2ème manche de l’Historic Tour.

Suite de l’article « Historic Tour 2017 – Dijon – le reportage »

Historic Tour 2017 – Le Castellet – le reportage

Bonjour à tous !

Cette nouvelle saison de l’Historic Tour ne pouvait pas mieux commencer : circuit du Castellet toujours aussi magnifique (qui commence sa mue pour accueillir pour accueillir la F1 en 2018), un temps splendide tout le week-end et des courses très disputées grâce à des pilotes impatients d’en découdre après la trève hivernale.

Excepté Hugo Carini parti vers le « monde moderne » pour participer au championnat d’Europe de Formule Renault 2.0, tous les cadors de 2016 étaient présents sur le tarmac du Paul-Ricard.

Découvrons grâce à Jacques Furet le récit de ces 2 journées de compétition.
Suite de l’article « Historic Tour 2017 – Le Castellet – le reportage »

Rétromobile : Voyage en 1ère classe

L’album photos de Rétromobile est ici

Bonjour à tous !

Rétromobile 2017 a tenu toutes ses promesses : 118 000 entrées (2ème meilleure affluence) et 32 millions d’euros d’achats pour la vente aux enchères ! Dont 4.390.400 euros pour la seule Ferrari Dino 206 P Berlinette Spéciale …
Là, on est vraiment en 1ère classe !

La plus grosse enchère du Rétromobile 2017 : 4.390.400 € pour ce prototype de la future Dino.

Après la période post attentats parisiens qui avaient fait chuter la fréquentation des lieux de rassemblements, les amoureux de l’auto ancienne ont repris en nombre le chemin de la Porte de Versailles. L’exhaustivité du programme n’y était sans doute pas étranger : Fédérations, Clubs, musées, constructeurs, organisateurs, marchands et artistes. Il ne manquait pas grand monde à l’appel de ce millésime 2017 qui restera une grande cuvée.
Suite de l’article « Rétromobile : Voyage en 1ère classe »

Yann Penhouet – Mon coup de coeur de Rétromobile

Bonjour à tous !

Rétromobile c’est bien sûr de la bagnole, de la pièce détachée, de la brocante, du bouquin, mais c’est aussi de l’Art.
La galerie des artistes demeure un morceau de choix du salon parisien dans lequel la diversité des visions artistiques de l’automobile permet d’y trouver son bonheur. Evidemment, au même titre que les autos, certains prix sont rédhibitoires pour les bourses les moins remplies. Mais, tel le badaud devant un Van Gogh ou un Picasso il n’est pas interdit de s’interroger, d’apprécier, de s’émerveiller … ou de partir en courant !

000-A-27

Pour ma part je suis resté scotché devant les œuvres de Yann Penhouet.
Suite de l’article « Yann Penhouet – Mon coup de coeur de Rétromobile »